Atelier de recherche en épistémologie cognitive et comparée

TÉLUQ

Accueil

Bienvenue sur le site de l’atelier de recherche en épistémologie cognitive et comparée.

L’atelier en quelques mots

L’intérêt pour les sciences cognitives et les neurosciences est partagé par de nombreuses disciplines : philosophie, psychologie, linguistique, sciences de l’information, sociologie, anthropologie, archéologie, éthologie, biologie, médecine, etc. Les modèles théoriques, les méthodes, les enjeux épistémologiques, les défis éthiques et la grande diversité des problématiques scientifiques qui sont traitées par les chercheurs, justifient amplement la mise sur pied d’un atelier de recherche tel que celui-ci.

Cet atelier de recherche en est un d’épistémologie comparée ayant pour objet de réflexion les sciences cognitives et les neurosciences considérées sous l’angle de leur développement théorique et scientifique, comme sous celui de leurs rapports à l’environnement social, historique et technique qui les accueille. Organisées autour d’un thème annuel, l’Atelier de recherche en épistémologie cognitive et comparée adopte la formule bien connue du séminaire de recherche et accueillera une fois par mois durant l’année universitaire une ou un chercheur d’un champ disciplinaire associé aux sciences cognitives et aux neurosciences. L’entretien portera à chaque séance sur un sujet proposé par la ou le chercheur.

Qu’est-ce que l’épistémologie comparée ?

L’épistémologie comparée a pour objet l’étude méthodique des sciences du point de vue de ce qui les distingue ou au contraire de ce qui les rassemble. Les grandes problématiques de l’épistémologie sont évidemment au cœur de ses questionnements et de ses préoccupations. Mais s’y ajoutent par exemple les problématiques de leurs relations interthéoriques et nomologiques, des liens de parenté méthodologique qu’elles entretiennent (ou non), ou encore de leur mode de structuration des connaissances. Cette liste de problématiques n’est pas exhaustive. Mais elle indique néanmoins que l’épistémologie comparée se sert de l’étude intra-scientifique habituelle de l’épistémologie pour étayer des mesures de comparaison raisonnées entre les sciences. Le but de ces recherches étant généralement de comprendre de façon critique le développement des connaissances scientifiques en tant qu’éléments d’un système diachronique et historiquement ancré : « la science ».

Une invitation vous est lancée !

Les séances de l’atelier de recherche en épistémologie cognitive et comparée sont ouvertes à toutes celles et à tous ceux que ces questions intéressent : étudiantes-chercheures et étudiants-chercheurs, chercheures et chercheurs établis.

Nous vous invitons à nous proposer un projet de communication et d’entretien, en autant que le sujet corresponde à la thématique choisie. Écrivez-nous !